Custom Menu

Latest From Our Blog

Agence DMA | Le Groupe Prysmian participe à la session technique du CIGRE 2022 à Paris
21440
post-template-default,single,single-post,postid-21440,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Le Groupe Prysmian participe à la session technique du CIGRE 2022 à Paris

Quatre articles techniques visant à partager les « leçons apprises », les meilleures pratiques et l’expertise dans le développement des systèmes électriques d’envergure.

Exposition d’une gamme complète de produits et services innovants et durables pour les applications haute tension.

Le Groupe Prysmian, Leader mondial dans le secteur des câbles et systèmes pour l’énergie et les télécommunications, est heureux d’être présent à la Session Biannuelle du CIGRE, le principal congrès technique et salon mondial de l’expertise des systèmes électriques, qui se tiendra à Paris du 28 août au 2 septembre 2022.

Le Groupe Prysmian joue un rôle essentiel dans le développement des infrastructures de réseaux électriques pour soutenir la transition des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables, telles que l’énergie éolienne, et se distingue par sa longue tradition et son excellente réputation au sein de la communauté CIGRE, où il participe aux groupes de travail et aux comités techniques et d’études.

La session technique du CIGRE est également un moment important pour échanger des connaissances scientifiques ; les ingénieurs du Groupe Prysmian présenteront d’ailleurs quatre documents techniques qui exposent les résultats de projets actuels ou passés afin de partager les « leçons apprises », les meilleures pratiques et son expertise : « Tests de performance et de caractérisation du matériau d’isolation HPTE » par Giovanni Pozzati, Grazia Berardi, Davide Pietribiasi et Stefano Franchi Bononi ; « Expérience pratique et modélisation du comportement de la corrosion de la gaine métallique du câble en aluminium » par Jos Van Rossum ; « Évaluation du comportement du système de câble HVDC VSC en présence de phénomènes de tension transitoire » par Lluis Sales ; et « Mesure de la DP, de la température et de l’acoustique de l’interconnexion HVDC Eleclink – anticiper les défaillances pour minimiser les interruptions de service et l’impact sur la circulation des trains » par Alessandro Pistonesi, Diego La Cascia et Giuseppe Fiscelli.

Ce dernier article offre des informations importantes non seulement sur les systèmes de câbles, mais également sur les solutions de surveillance de pointe fournies grâce à l’application de la technologie exclusive PRY-CAM du Groupe, à savoir le tout premier système de surveillance des décharges partielles pour le HVDC.

À l’occasion de l’exposition technique du CIGRE, le Groupe présentera ses solutions innovantes de câbles souterrains et sous-marins de haute technologie, ainsi que son offre clé en main qui s’appuie sur de vastes ressources d’ingénierie, des installations de fabrication et un large éventail de capacités d’installation avancées.
Parmi les solutions de câblage les plus remarquables, le groupe présentera ses câbles dynamiques pour les applications sous-marines haute tension qui permettent de construire des parcs éoliens offshore dans des zones aujourd’hui inaccessibles en raison de la grande profondeur des eaux, comme dans le cas du premier parc éolien offshore flottant de France, Provence Grand Large.

Au rang des innovations techniques de classe mondiale exposées, citons les câbles dotés d’une armure synthétique, qui allègent les câbles sous-marins de 30 à 50 % dans l’eau et permettent des installations ultraprofondes dans des écosystèmes marins auparavant considérés comme hors de portée. Cette gamme comprend les systèmes de câbles à courant continu de 500 kV destinés à être installés à des profondeurs record, dont le déploiement est prévu en mai 2024 dans la mer Tyrrhénienne à une profondeur supérieure à 2 200 mètres.

Pour les projets souterrains, le Groupe Prysmian présentera sa technologie écologique HVDC P-Laser, isolée avec du HPTE (élastomère thermoplastique haute performance). Ce câble est entièrement recyclable et permet de réduire de 30 % les émissions de CO2 lors de sa production. Il a été choisi pour les projets de câbles HVDC allemands : trois corridors énergétiques vitaux qui transmettront l’énergie propre générée par les parcs éoliens au large des côtes nord de l’Allemagne vers le sud du pays, riche en industries.