Custom Menu

Latest From Our Blog

Agence DMA | XX® d’Edilteco, le mortier léger polyvalent et prêt a l’emploi
18159
post-template-default,single,single-post,postid-18159,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

XX® d’Edilteco, le mortier léger polyvalent et prêt a l’emploi

XX EDILTECOXX® d’Edilteco, le mortier léger polyvalent et prêt a l’emploi pour une finition rapide et parfaite la preuve en image, reportage pas a pas en maison individuelle…

Premier fabricant français de mortiers et bétons légers pour sols, Edilteco, présente XX® un mortier léger fibré, destiné à l’amélioration de l’isolation thermique (λ : 0,104 W/mK) et à l’affaiblissement acoustique (17dB en épaisseur 5cm / 19 dB en épaisseur 5 cm + SCAM essai FCBA n° 404/08/140.) de tous les revêtements de sol : carrelage collé, carrelage scellé, parquet flottant, parquet collé, revêtement stratifié, moquette ou encore sol souple.

Composé de billes de polystyrène vierge expansées d’un diamètre de 2mm, de fibres, d’adjuvants et d’un liant hydraulique inerte, XX® offre une masse volumique de 500 kg/m³ et permet d’alléger les structures avec un gain de poids d’environ 78 % par rapport à des bétons traditionnels.

Ravoirages isolants, sous chapes, rattrapages de niveaux, pentes, remplissages divers, etc, XX® s’adapte à tous les chantiers, en maison individuelle ou en immeuble collectif, pour des travaux neufs ou en rénovation. Cette polyvalence permet également à l’applicateur de pomper XX® sur de longues distances et à grande hauteur. En plus de ses performances isolantes et de sa parfaite planéité, XX® admet un recouvrement du carrelage après seulement 48 heures, sans ragréage.

Composition : Agrégats légers de billes POLITERM® FEIN + liant hydraulique (ciment), inerte spécial, fibres et adjuvants.

Masse Volumique : 500 kg/m³.

Conductivité thermique λ : 0.104 W/mK.

Résistance à la compression à 28 jours : 3,20 MPa.

Réaction au feu : A2-s1, d0 (M0).

Durabilité : Imputrescible.

Affaiblissement acoustique aux bruits de choc : 17 dB en épaisseur de 5 cm (estimation) 19 dB en épaisseur 5 cm + SCAM essai FCBA n° 404/08/140.

Épaisseur minimum : 5 cm.

Épaisseur maximum : pas de limite.

Température d’application : +5° C et +35 °C.

 

MISE EN ŒUVRE ET FINITION SOIGNEE : CONFECTION D’UN SUPPORT DE REVETEMENT EN MAISON INDIVIDUELLE

SONY DSC

Rénovation d’une ancienne abbaye en maison d’habitation.

Lors de la mise à niveau et la confection de supports de revêtement, le mortier léger XX® se met en œuvre facilement grâce à sa consistance mousseuse et permet une application simple et efficace. Tous les types de planchers ou supports peuvent recevoir le mortier léger XX® s’ils sont porteurs de la charge à mettre en œuvre et conformes à la NF D.T.U. 26-2.

Le plancher ou le support doit être préalablement nettoyé des dépôts, déchets, pellicules de plâtre ou des autres matériaux provenant des travaux des différents corps d’état. L’épaisseur minimum à mettre en œuvre est de 5 cm (pas de limite en épaisseur maximum), y compris au-delà de tout élément noyé dans le mortier léger XX® (gaines, canalisations, etc.).

 

SONY DSC

SONY DSC

La mise en place des bandes périphériques, en matériaux résilients, est l’étape initiale. Une épaisseur minimum de 3 mm est nécessaire dans tous les cas de figure et de 5 mm en cas de plancher chauffant. Ces bandes périphériques vont permettre la désolidarisation, en périphérie, de la pièce et autour de tous les éléments entrant en contact avec le mortier léger (parois verticales, huisseries, canalisations, etc.).

SONY DSC

Ici, la mise en œuvre du mortier XX® a été réalisée en pose non adhérente, c’est-à-dire que le mortier XX®, a été coulé, sur toute la surface de support, sur un film PE (polyéthylène). Le film PE suit et épouse parfaitement le support, ainsi que les angles, afin qu’il n’y ait pas d’air (vide) entre eux.

SONY DSC

SONY DSC

La préparation du XX® peut être faite à la bétonnière, au malaxeur ou à la pompe, comme dans ce cas. Le mélange traditionnel correspond à 1 sac de XX® avec 10 à 11 litres d’eau qu’il faut laisser malaxer durant 3 minutes. Le mélange devient alors homogène et de couleur gris. Il est conseillé de ne pas utiliser plus de 60 % du volume de la bétonnière pour obtenir un mélange homogène. Lors de la première gâchée, le malaxeur est sec et le produit a tendance à adhérer aux parois, il faut donc laisser malaxer un peu plus longtemps et veiller à ne pas rajouter inutilement de l’eau.

SONY DSC

SONY DSC

L’association des billes de polystyrène vierge expansées et des fibres assure une homogénéité parfaite à la solution. Tout en souplesse, XX® se pose facilement et uniformément, sans nécessité de reprise. Cette homogénéité se distingue également, après malaxage, à la coloration grise du produit dont le mélange est équilibré au bout de 5 minutes..

SONY DSC

La consistance mousseuse du XX® permet une application simple et efficace lors de la mise à niveau. La qualité du mélange est bien homogène et reste parfaitement constante tout au long du chantier. Sa composition fibrée annihile la mise en place fastidieuse d’un treillis anti-fissuration. Pour l’applicateur c’est un gain de temps supplémentaire dans le coulage du mortier et l’assurance d’une finition parfaitement lisse et homogène des sols.

SONY DSC

La durée d’utilisation du mortier après malaxage est de 30 minutes. Le XX® se tire en une seule fois à l’aide d’outils adaptés tels que râteau, pelle, règle, etc. Il est conseillé d’utiliser une règle de plâtrier (à pan coupé) ou une règle traditionnelle qu’il faut incliner de façon à n’utiliser que l’angle de celle-ci. Cette technique évite que le produit adhère à la règle, permettant une finition lisse sans talochage. Pour une surface plane et soignée, il est préférable de terminer à la lisseuse.

En plus de ses performances isolantes et de sa parfaite planéité, XX® admet un recouvrement après seulement 48 heures du carrelage, sans ragréage. Le mortier léger XX® sèche rapidement, à l’abri des courants d’air, du soleil et des fortes températures et/ou de la pluie pendant la prise.

SONY DSC XX® n’est pas destiné à rester apparent et doit systématiquement recevoir un revêtement de sol. Il faut préalablement procéder à un balayage de la surface du mortier avant l’application d’un enduit de ragréage pour la préparation des sols et la pose du revêtement de sol final.

 

SONY DSC

Tous les revêtements de sol sont admissibles conformément aux règles de l’art et aux recommandations d’Edilteco (carrelage collé, carrelage scellé, parquet flottant, revêtements stratifiés, parquet collé, moquette, sol souple)

Le collage du carrelage est à effectuer avec un mortier colle C2, C2-S1 ou C2-S2 sous certificat « certifié CSTB certified » et le jointoiement avec des joints souples.

SONY DSC

Qualité, simplicité de mise en œuvre, délais d’application réduits, finition parfaite et produit polyvalent… les avantages ne manquent pas !

Avec XX®, Edilteco offre aux professionnels, une solution inédite et compétitive et la garantie d’un produit au rendu impeccable.